Que faire à Venise ? Le guide pour ne rien manquer

0

Vous avez votre billet mais vous ne savez pas encore que faire à Venise ? Voici ma sélection des lieux et monuments incontournables et des expériences à ne pas manquer pour un séjour à Venise réussi.

Vue de Venise depuis le Grand Canal

Que faire à Venise : les monuments incontournables

Venise regorge de monuments. Il est donc impossible de tous les visiter mais voici ma sélection pour vous aider à faire votre choix.

La place Saint-Marc

La place Saint-Marc est monumentale et de tout beauté, bordée par les plus fameux monuments de Venise et par les Procuraties, bâtiments où habitaient et travaillaient les procureurs de Venise construits au XVIème siècle. Sous ces arcades se trouvent de nombreuses boutiques et des cafés dont le plus célèbre : le café Florian.

Que faire à Venise : visiter la place Saint-Marc

La Basilique Saint-Marc

La Basilique Saint-Marc a été édifiée au XIème siècle en remplacement d’une basilique abritant la dépouille de l’évangéliste Saint-Marc.

Son architecture est admirable, fusion de styles orientaux et occidentaux.  Elle a une forme de croix grecque avec cinq portails ornés de mosaïques représentant des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament, de la vie du Christ, de la Vierge, de Saint Marc et d’autres Saints. Au-dessus se trouve une terrasse depuis laquelle le doge assistait aux cérémonies et aux fêtes données sur la place.

L’intérieur est tout aussi resplendissant : marbre et or à profusion et plus de 8500 m2 de mosaïques.

Que faire à Venise : visiter la Cathédrale Saint-Marc

En sortant de la basilique, dirigez-vous vers l’immense Campanile de 98 mètres de haut, et montez à son sommet. La vue de Venise est incroyable !

Le Palais des Doges

Le Palais des Doges aussi Palais Ducal représente le symbole de la puissance de la République de Venise. Sa visite est incontournable. Ce palais de style gothique se trouve en bordure du Grand Canal et du Rio della Paglia. Bâti entre le XIVe et le XVe siècle, il fut le siège du gouvernement de la République Vénitienne.

On visite les appartements du Doge et les salles institutionnelles richement décorées, mais aussi la prison à laquelle on accède par le célèbre Pont des Soupirs.

Que faire à Venise : visiter Le palais des Doges

Visite organisée de la Cathédrale Saint Marc

Je vous conseille une visite guidée couplée de la cathédrale Saint-Marc et du Palais des Doges. Pendant deux heures, votre guide qui parle français vous présentera ces deux monuments majeurs de Venise, leurs histoires et leurs secrets. Vous profiterez aussi d’un billet coupe-file qui vous évitera de faire une longue queue ! Cliquez ici pour plus de détails et vérifiez la disponibilité.

Visite guidée de la Basilique Saint-Marc Venise et du Palais des Doges

Enfin, visitez le Musée Correr qui relate l’histoire de la ville en près de 50 salles !

La Chiesa dei Frari

L’église des frères mineurs, soit les Franciscains, a été construite en 1338 dans un style gothique. Son campanile carré mesure 70 mètres, ce qui en fait le deuxième plus haut après celui de la cathédrale Saint-Marc.

A l’intérieur, vous pourrez admirez les plus beaux chefs d’œuvres de Venise : l’Assomption de Titien surplombe magnifiquement l’hôtel ou la Vierge à l’enfant de Vivarini. De nombreux tombeaux magnifiquement ornés : ceux des doges Faoscari, Niccolo Tron, ou Giovani Pesaro ou encore du célèbre Titien.

Que faire à Venise : visiter la chiesa dei Frari

Le pont du Rialto

Le plus célèbre et plus vieux pont de Venise tient son nom du quartier Rivo Alto (rive haute) qui part déformation est devenu Rialto. Construit en bois vers la fin du XIIème siècle, il fut plusieurs fois détruit à cause d’effondrements ou d’incendies ! Au début du XVIème siècle on décida de le reconstruire en pierre. Désormais, c’est l’un des symboles de Venise. Long de 48 mètres et large de 22 mètres, il repose sur plus de 6000 pilotis et se compose de 3 rampes d’escaliers pour piétons et d’une double rangée de boutiques. J’ai écrit un article détaillé sur ce pont.

Une gondole devant le pont Rialto sur le Grand Canal de Venise

La Basilique Santa Maria della Salute

C’est un remarquable chef d’œuvre du baroque vénitien. Elle est située à l’extrémité du sud du Grand Canal de Venise et sa forme octogonale évoque une couronne en hommage à la vierge. Elle renferme de nombreux tableaux, dont les célèbres Noces de Cana de Tintoret.

Que faire à Venise : visiter la Basilique Santa Maria della Salute

L’église San Giorgio degli Schiavoni

Au XVème siècle les Schiavoni sont des marchands originaires de Dalmatie (région de l’ex-Yougoslavie). Ils y ont construits une petite église qui arbore de magnifiques peintures de l’artiste Carpaccio.

Que faire à Venise : visiter San Giorgio degli Schiavoni

Parcourir le grand Canal de Venise

La visite du Grand Canal de Venise est incontournable. Plus d’une centaine de splendides palais et églises bordent ses rives et témoignent du passé glorieux de la République de Venise.

Le Grand Canal de Venise et la Basilique Saint Marc

J’ai écrit un article spécifique sur la visite du Grand Canal de Venise avec notamment les principaux monuments à admirer depuis le Grand Canal, et les informations utiles pour vous organiser : visite guidée ou tour en vaporetto.

Je vous conseille de visiter le grand canal le premier jour de votre arrivée à Venise, car cela vous donne une vue d’ensemble de la cité mais en plus, cela vous permet de bien vous situer dans la ville. Parcourez également le grand canal le soir tombé, car les palais illuminés se reflètent alors dans l’eau et c’est magnifique.

Participer au Carnaval de Venise

Plus célèbre carnaval avec celui de Rio, le Carnaval de Venise remonte au Xème siècle. Cette fête qui a lieu 10 jours avant le mercredi des cendres et dure jusqu’au mardi gras soit 20 jours de festivité. Il avait à l’origine un rôle social pour souder les habitants entre eux. Masqués et déguisés, les vénitiens pouvaient s’adonner à la fête sans peur d’être reconnu.

Que faire à Venise : participer au Carnaval de Venise

Aujourd’hui la fête rassemble des centaines de milliers de personnes venus du monde entier.

Le « vol de l’ange » ouvre le carnaval le premier dimanche quand une jeune fille se lance du Campanile de San Marco pour descendre en tyrolienne jusqu’au centre de la place.

« La fête des Maries » a lieu le premier samedi du carnaval. Douze des plus belles femmes de Venise défilent sur la place Saint-Marc. Ce défilé est rendu en hommage à douze filles enlevées en 973 dans la basilique de San Pietro di Castello lors de leur mariage par des brigands. Une expédition menée par le Doge et les Vénitiens parvinrent à les libérer.

Les costumes et les masques

Les costumes et les masques du Carnaval de Venise sont typiques de ce carnaval. On y retrouve les personnages de la Commedia dell’arte comme Arlequin. La « Gnaga » est un costume célèbre composé de vêtements féminins et d’un masque de chat et le « moretta » se compose d’un petit masque de velours noir et d’un chapeau délicat.
Masque de carnaval

Les festivités du Carnaval de Venise

Pendant les deux semaines du Carnaval se déroulent de nombreux défilés, des concerts, des représentations de pièces de théâtre ainsi que de nombreux concours de costumes et masques. La vie nocturne est au cœur des événements et la ville est en pleine effervescence. Le dernier soir, un feu d’artifice illumine le Grand Canal.

Se déguiser pour le Carnaval de Venise

Rien de plus simple vue le nombre de boutiques spécialisées. Mais attention les prix peuvent être extrêmement élevés ! La solution alternative est de louer un déguisement et d’acheter un masque qu’on ramènera comme souvenir.

Réserver à l’avance votre hôtel

Au vu de l’affluence, il est vraiment préférable de réserver sa chambre d’hôtel longtemps à l’avance, les prix augmentant sensiblement mais surtout l’ensemble des hôtels affichent très vite complet.

Explorer les îles de la lagune de Venise

La lagune de Venise recèle d’autres joyaux hors de la cité des Doges. Et lorsqu’on se demande que faire à Venise, il est judicieux de s’en écarter un moment pour aller découvrir la diversité des îles : Burano, San Michele, San Francesco Del Deserto, … elles ont toutes des charmes uniques. J’ai écris un article détaillé sur les îles de la lagune de Venise pour vous aider à faire votre choix.

Burano, l’île de la dentelle et aux maisons colorées

L’île de Burano se trouve à 7 km au nord de Venise, soit à 40 minutes en vaporetto. Elle est célèbre dans le monde entier pour sa dentelle mais aussi pour ses magnifiques petites maisons colorées qui bordent les canaux de ce village de pêcheurs.

Ile de Burano

San Michele, l’île cimetière

A 5 minutes à peine de Venise en vaporetto depuis le quai Fondamente Nove (ligne 4 arrêt Cimitero), San Michele est l’île cimetière facilement reconnaissable par son mur d’enceinte et ses cyprès qui dépassent. Après avoir été une prison, l’île devint l’unique cimetière de Venise. C’est l’un des seuls cimetières au monde, où les morts y accèdent par bateau, conférant à San Michele un symbolisme et une ambiance toute particulière inspirant peintres et artistes.

San Michele, l'île cimetière

San Francesco Del Deserto, l’île silencieuse

Cette île, à 25 minutes au sud de Burano, est occupée depuis le XIIIème siècle par des franciscains qui y établirent leur couvent. Aujourd’hui encore, une dizaine de moines y habitent. C’est un véritable havre de paix entouré de cyprès, bien loin des circuits touristiques, idéal pour un moment de spiritualité et pour échapper l’espace d’un instant à l’agitation des autres îles de Venise.

L'île de San Francesco Del Deserto

San Lazzaro, l’île des moines arméniens

Cette petite île carrée située à 3 km au sud-est de Venise (on y accède en vaporetto par la ligne 20) est occupée depuis 1717 par un monastère arménien. Chassés de Turquie, la congrégation mekhitariste s’installa ici et y préserva la culture arménienne. Le musée regorge d’objets en tout genre. Un vrai dépaysement.

Ile San Lazarro - Photo : Anton Nossik

Chioggia, la petite Venise

L’île de Chioggia qui se situe à 25 km au sud de Venise est encore préservée du tourisme de masse. Réplique de Venise, grâce à ses nombreux canaux, elle a su garder un charme intact : ici pas de gondole, seulement de petites embarcations en bois magnifiquement ornées de peintures et des pêcheurs locaux.

L'île de Chioggia

Le Lido, l’île balnéaire

Le Lido est une île étroite qui s’étend au sud de Venise sur 12 km de long. Dès la fin du XIV siècle, elle devient une des premières stations balnéaires. Ses plages caractérisées par des dunes de sable fin ainsi qu’une eau claire et calme font le bonheur des touristes.

Ile Lido

Admirer les plus belles collections d’art

Que faire à Venise quand on est passionné d’art ? Le choix est vaste !

Le musée Guggenheim

Ce palais construit en 1749 ne comporte qu’un seul étage. Fille d’un milliardaire américain, Peggy Guggenheim s’installe en Europe à 23 ans et commence à amasser une impressionnante collection d’œuvres d’art. En 1949 elle rachète le palais pour y installer sa collection de peintures.  On y trouve des œuvres de Picasso, Braque, Duchamp, Mondrian, Chagall, Pollock….

C’est l’un des musées les plus agréables de Venise, de par sa petite taille et la qualité de ses œuvres.

Pour plus d’information, vous pouvez vous connecter au site internet du musée.

Il est ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h. Prix : 12€ par personne.

Musée Guggenheim

Le musée de l’Académie

Cette galerie regorge de chef d’œuvres vénitiens datant du  XIV au XVIII ème siècle. Exposés dans 24 salles, on dénombre plus  de 400 toiles de maitres tels que Titien, Bellini, Giorgione, Carpaccio, Tintoret ou Tiepolo.

Que faire à Venise : visiter le Musée de l'Académie

Ce musée est ouvert tous les jours de 8h15 à 19h15 sauf le lundi seulement ouvert de 8h15 à 14h. Prix : 12€ par personne.

Pour plus d’information, visitez le site Internet du musée.

Le musée del Settecento Veneziano

Au sein du magnifique palais Ca’ Rezzonico se trouve un très beau musée dont la visite nous éclaire sur le faste et le luxe de Venise au XVIII ème siècle. On y admire des œuvres de Tiepolo, Guardi, Piazzeta ou Longhi mais également la richesse du palais, et ses nombreuses fresques.

Ca' Rezzonico

Ca’ Rezzonico

Tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h du 1er avril au 31 octobre, et de 10 h à 17h du 1er novembre au 30 mars. Pour plus d’information, visitez le site Internet du musée. Prix : 10€ par personne

Le palais Ca’ Pesaro et la Galerie internationale d’art moderne

Le palais Ca’ Pesaro date du XVII ème siècle et abrite la galerie internationale d’art moderne. Cet imposant palais baroque de marbre fait face au Grand Canal de Venise. Il contient des peintures ou des chefs d’œuvres de Klimt, Bonnard, Chagall, Kandinsky ou encore Matisse.

Le palais Ca' Pesaro et la Galerie internationale d'art moderne

A l’étage supérieur se trouve le musée d’art oriental composé de 30 000 objets japonais, chinois ou indonésiens, rapportés d’une expédition menée par le comte Henri de Bourbon-Parme entre 1887 à 1889.

Pour plus d’information, visitez le site Internet du musée.

Le musée est ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h du 1er avril au 31 octobre, et de 10 h à 17h du 1er novembre au 30 mars.

Prix : 10€ par personne

Le Palais Grassi

Racheté en 2006 par le collectionneur français François Pinault, le Palais Grassi présente une collection variée d’œuvres d’art contemporaines de Jeff Koons, Ed Ruscha, Takashi Murakami, Damien Hirst, ou encore Maurizio Cattelan.

Le Palais Grassi

Le musée est ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 19h.

Prix : 15€ par personne ou 20€ avec l’entrée du musée Punta Della Dogona. Pour plus d’information, visitez le site Internet du musée.

Le Palais Ca’ d’Oro et la Galerie Franchetti

Le Palais Ca’ d’Oro, qui date du XVème siècle est l’un des plus beaux palais de Venise. Son nom provient de sa façade initialement recouverte d’or ! Aujourd’hui on y admire la collection que le Baron Giorgio Franchetti a offerte à l’Etat italien : peintures toscanes et flamandes, bronzes, céramiques et autres sculptures.

Le palais Ca’ d’Oro le long du Grand Canal de Venise

Le musée est ouvert tous les jours de 08h15 à 19h15 mais est fermé le lundi après-midi. Pour plus d’information, visitez le site Internet du musée.

Prix : 13€ par personne

Faire une  balade en gondole

C’est l’un des clichés de la cité des Doges, mais que faire à Venise de plus romantique qu’un tour de gondole avec votre moitié ?

Gondole à Venise

Vous embarquez pour une visite des canaux à la force des bras d’un vénitien habillé du célèbre pull rayé bleu et blanc. Il vous poussera également la chansonnette (prix à négocier en supplément) et vous racontera les secrets de la cité vénitienne.

Les prix sont fixes : 80€ la journée et 100€ la nuit (de 19h à 4h) pour 30 minutes de ballade. Vous pouvez demander à votre gondolier de prolonger la ballade, au même tarif soit 40€ le quart d’heure supplémentaire de jour et 50€ le quart d’heure supplémentaire de nuit.

Les prix sont difficilement négociables aux heures de pointes mais si vous voyez un gondolier tout seul, sans client, vous pouvez tenter votre chance !

Flâner dans le Cannaregio et le quartier du Ghetto

Loin des circuits touristiques, le quartier Cannaregio offrira aux visiteurs une vision différente de Venise. Quartier agité à son extrémité nord près de la gare, on appréciera le calme du Ghetto, entre le canal de Cannaregio et le rio della Misericordia.

C’est en 1516 que des juifs chassés d’Espagne s’installèrent ici. Ils construisirent entre autre une fonderie, « getto » en vénitien qui donna son nom au quartier, puis par extension à tous les quartiers juifs d’Italie et d’Europe.

Le quartier du Ghetto

Flâner et se perdre dans les rues du Ghetto est un vrai bonheur.

Visitez les deux synagogues : la Scuola Spagnola, la plus grande, construite au XVIème siècle et magnifiquement décorée à l’intérieur est aussi appelée la synagogue d’été car ouverte qu’en cette saison !

La deuxième, plus petite, la Scuola Levantina, est la synagogue d’hiver. Elle possède le plus de décorations s’inspirant à la fois de l’art juif et de l’art vénitien dont notamment de magnifiques boiseries.

Profitez pour vous arrêter dans les bars à vin, les bacari, pour siroter debout au comptoir ou sur la terrasse, un Spritz et déguster les fameux tramezzini (de petits sandwichs) ou les délicieux cicchetti, « tapas » vénitiens composés de charcuterie locale, de croquettes en tout genre et autres tartines délicieuses.

Bacari à Venise

Désormais, vous savez que faire à Venise. Je vous souhaite donc une bonne visite !

Partager.

Laissez un commentaire