Visiter Venise en trois jours, mon guide détaillé

0

Vous venez d’acheter vos billets d’avion et vous vous demandez comment organiser votre séjour de trois jours à Venise tant il y a de choses à voir. Je vous propose dans cet article un itinéraire pour visiter Venise en trois jours et admirer les plus beaux monuments, visiter les plus beaux musées et profiter de tous les lieux d’intérêts de Venise et des îles de sa lagune. 

Le seul prérequis à cette visite de Venise en trois jours est de réserver un hôtel dans le centre de Venise et d’acheter un pass vaporetto 72h (40€).

Visiter Venise en trois jours : jour 1, les quartiers San Marco et Dorsoduro

Visiter Venise en trois jours - jour 1-min

Rendez-vous sur la place Saint Marc tôt dès 8h30, pour éviter au maximum l’afflux de touriste. Si possible prenez le Vaporetto depuis votre hôtel pour rejoindre la place Saint Marc. De bon matin, une ballade sur le Grand Canal permet d’admirer les palais et les églises qui le bordent et l’effervescence qui gagne peu à peu Venise.

On débute cette journée par le Palais de Doges, la plus belle œuvre architecturale de Venise, mariage de l’art gothique et de l’art byzantin. Les meilleurs architectes, les meilleurs sculpteurs, et les plus grands maîtres se sont succédé pour le concevoir et l’embellir. Vous visitez les salles institutionnelles et notamment l’immense Salle du Grand Conseil magnifiquement décorée avec un plafond somptueux et des murs affichant les portraits des 76 premiers Doges de Venise.

En sortant du Palais des Doges on admire au bord du Grand Canal, les deux colonnes érigées à l’extrémité sud de la Piazzeta Saint Marc. Ces deux colonnes ont été ramenées d’expéditions menées au XIIème siècle à Constantinople. Elles sont surmontées d’une statue d’un des protecteurs de la ville : une statue en marbre de Théodore qui a vécu le dragon et un lion en bronze, représentant Saint Marc. Lieu de rassemblement des vénitiens et notamment pour les jeux d’argent, un Doge y organisa les exécutions capitales pour éradiquer cette mauvais tradition. Désormais superstitieux, les vénitiens évitent de passer entre elles !

On continue par la Basilique Saint-Marc, la plus importante et l’une des plus belles églises de Venise. Construite dans un style byzantin, sa façade extérieure comme son intérieur sont magnifiquement décorés avec notamment de somptueuses mosaïques dorées. Allez faire un tour au Musée de Saint-Marc, en empruntant un étroit et pentu escalier à droite de la porte d’accès principal de la basilique. En plus des pièces du musée, vous aurez une vue magnifique de l’intérieur de la Basilique depuis sa galerie supérieure et vous pourrez également accéder à la terrasse qui longe la façade et vous aurez alors une vue incroyable sur la place Saint Marc et la Piazzetta.Place Saint Marc

En sortant de la Basilique, je vous conseille de grimper au sommet de l’immense Campanile de 98 mètres de haut, vous aurez une vue magnifique sur tout Venise.

De nouveau sur la place Saint Marc, vous pourrez admirez la Tour de l’Horloge dont le cadran est orné de feuilles d’or et d’émail bleu. Au-dessus, se trouve une statue en bois de Marie et de l’enfant Jésus. Au dernier étage de la tour, trône une magnifique statue de lion de Saint Marc et à son sommet deux automates en bronze indiquent l’heure en frappant de leur marteau l’immense cloche.

Prendre un chocolat chaud ou un café au célèbre Café Florian, institution de Venise. On admirera la décoration des salles mais attention à la note, les prix sont ici très excessifs !

Après avoir traversé le Campo San Anzolo, on arrive devant le Théâtre de la Fenice. Ouvert en 1792 et reconstruit en 2003, c’est l’une des plus belles scènes lyriques au monde qui accueille les plus grandes œuvres. N’hésitez pas à assister à un opéra, c’est une expérience incroyable. Pour cela réservez sur le site Music & Opéra pour profitez des meilleurs tarifs.

Di Santo Stefano est une imposante église à l’extrémité nord du Campo Santo Stefano. C’est l’une des plus anciennes églises catholiques au monde datant du XIIIème siècle. Reconstruite et modifiée à de nombreuses reprises, son plafond est en forme de quille de bateau, supportée par des poutres gravées et des colonnes en marbre de Vérone. Elle est magnifiquement décorée de peintures de grands maîtres vénitiens et de sculptures. L’église est aussi reconnaissable à son campanile haut de 66 m qui penche fortement.

Déjeuner dans un restaurant de spécialités vénitiennes, une trattoria. Par exemple la Trattoria da Fiore, Calle de le Boteghe, 3461, 30125 San Marco

Après avoir déjeuné, on poursuit notre visite avec l’église Di Santa Maria Del Giglio. De style byzantin et datant du Xème siècle, cette petite église est somptueuse par son ancienneté et les trésors qu’elle renferme. Trois toiles de maîtres y sont peintes : la Madone à l’enfant de Véronèse, Les Evangélistes part le Tintoret, et une Madona à l’enfant avec Saint Jean, de Rubens.

On traverse le Grand Canal depuis l’arrêt Santa Maria Del Giglio, (ligne 1) pour se retrouver dans le quartier du Dorsoduro à l’arrêt Salute.

La Basilique Santa Maria Della Salute, oeuvre de toute une vie de l’architecte Baldassare Longhena, rend hommage à la Vierge qui a mis fin à l’effroyable épidémie de peste qui ravagea Venise en 1629. Placée en bordure du Grand Canal, elle repose sur plus d’un million de pilotis, pour supporter son poids ! Les façades sont richement décorées de statues tandis que l’intérieur est organisé autour d’un vaste espace central entouré de six chapelles. Le sol en marbre formant des figures géométriques est splendide.vue-de-la-basilique-santa-maria-della-salute-de-venise

On va finir notre après-midi par la visite de musées. Au choix trois musées, la Pointe de la Douane et la collection Guggenheim pour les amateurs d’art contemporain ou la Galerie de l’Académie pour admirer de l’art classique.

La Pointe de la Douane se trouve dans l’ancien bâtiment de douane, où François Pinault a installé une partie de sa collection d’art contemporain. Les œuvres exposées, le bâtiment ainsi que la vue qu’on y a sur le Grand Canal valent le détour.

La Collection Peggy Guggenheim regroupe des œuvres de Picasso, Braque, Duchamp, Mondrian ainsi que Chagall. C’est l’un des musées les plus agréables de Venise, de par sa petite taille et la qualité de ses œuvres.

La Gallerie Dell’accademia, installée dans un ancien couvent, renferme une collection exceptionnelle de peintures des plus grands artistes vénitiens et notamment de Véronèse, Titien ou du Tintoret.

La journée a été longue, il est temps d’aller siroter un spritz dans le très animé campo Santa Margherita.

Pour dîner, optez pour une table dans le quartier de San Polo.

Visiter Venise en trois jours : jour 2, les îles et la partie sud du quartier du Cannaregio et le nord du Castello

Visiter Venise en trois jours - jour 2

Départ dès 9h en vaporetto par la ligne 12 ou 4.1 et 4.2 pour atteindre l’île de Murano qui se situe à seulement 1,5 km au nord de Venise soit à peine 10 minutes de navigation. En 1291, suite à de nombreux incendies, le Sénat obligea les verriers à quitter Venise pour installer leurs fours et ateliers à Murano. Il en reste aujourd’hui encore une centaine. Il est possible de visiter leurs ateliers et assister à des démonstrations de soufflage de verre.

Vous pouvez également visiter le musée du Verre au Palais Gustiniani qui retrace l’histoire de cet art au fil des siècles et permet d’admirer des pièces exceptionnelles.

Promenez-vous dans l’île pour profiter du calme et des jardins parfumés par le jasmin et les orangers. Longez le grand Canal de Murano, vous y découvrirez de magnifiques palais.

Visitez l’une des premières églises de la lagune, l’église Santa Maria e Donato. Fondée au VIIème siècle dans un style mélangeant l’art vénitien et byzantin, elle est remarquable pour son abside magnifiquement décorée et son exceptionnel pavement de mosaïques.

On se dirige ensuite vers l’église Saint-Pierre-Martyr, construit à la fin du XVe siècle, possède des peintures de grands maîtres vénitiens Jean Bellini et Véronèse.

Reprenez le vaporetto 12, direction l’île de Mazzorbo, un arrêt avant Burano en 30 minutes. Une astuce est de s’arrêter un arrêt avant Burano, sur l’île de Mazzorbo qui est reliée à Burano par un pont de bois. Vous serez sûrement seul cette île et découvrirez le long du chemin des champs et des vergers, un véritable havre de paix avant d’arriver à Burano.

Située au nord de la lagune de Venise, l’île de Burano est célèbre dans le monde entier pour sa dentelle mais aussi pour ses magnifiques petites maisons colorées qui bordent les canaux de ce village de pêcheurs. Afin de reconnaître leur maison même en temps de brume, les femmes de pêcheurs peignaient les murs dans des couleurs vives.ile-de-burano-2

Vous pouvez faire la visite du Musée de la dentelle qui retrace l’histoire de cet art, propose des démonstrations, et présente de jolies pièces.

A ne pas manquer également l’église San Martino, célèbre pour son campanile qui penche fortement mais aussi pour ses belles œuvres d’art.

Allez faire un tour aussi au marché aux poissons pour déguster de l’anguille ou une sèche, agrémentée d’un bon petit vin. N’hésitez pas aussi à goûter aux délicieux Bussolà un biscuit typique de Burano.

Sur le retour vous pouvez vous arrêter à l’île cimetière de San Michele. Pour cela changez de vaporetto à Murano pour prendre la ligne 4.1 ou 4.2. Cette île est vraiment atypique !

De retour à Venise, via l’embarcadère Fondamenta Nove « A » par la ligne 12 ou « C » par la ligne 4.1 ou 4.2., nous allons visiter le sud du quartier du Cannaregio et le nord du quartier Castello.

L’église San Giovanni e Paolo ou Zanipolo en vénitien, est l’un des édifices religieux les plus imposants de Venise. Par sa taille, ses décorations et les trésors qu’elle possède, elle mérite une visite attentive. Elle est considérée comme le Panthéon de Venise, du fait qu’elle renferme de nombreux tombeaux dont ceux de 25 doges de Venise. Outre les tombeaux, l’église possède de nombreux bas-reliefs et des peintures de grands maîtres vénitiens comme Véronèse et Bellini ou du peintre d’origine flamande Pietro Mera.Eglise San Giovanni e Paolo

Nous visitons ensuite l’église Santa Maria dei Miracoli qui doit son nom à la Madone peinte par Zanino Di Pietro qui réalisa des miracles. Pour lui rendre hommage, on fit construire cette église qui marque le début du style renaissance et marque la fin du gothique.

Pour finir en beauté cette journée on s’offre une ballade en GondoleComble du romantique et symbole de Venise, offrez-vous un moment de détente romantique dans les canaux qui serpentent et qui vous feront découvrir des trésors cachés. C’est cher (80€ la demi-heure) mais unique !

Pour continuer cette soirée romantique, rien de mieux qu’un verre au bord d’un petit canal suivi d’un dîner dans un bon restaurant.

Visiter Venise en trois jours : jour 3, la partie nord du quartier du Cannaregio, San Croce et San Polo

Visiter Venise en trois jours - jour 3a

C’est le troisième et dernier jour de votre séjour à Venise. On commence par une balade matinale en vaporetto pour rejoindre le nord de Venise. Prenez le Vaporetto 4.1, 4.2, 5 jusqu’à l’arrêt Orto.

On débute par la visite de la Cathédrale gothique della Madonna dell’Orto parée de briques rouges et magnifiquement décorée par le Tintoret.

On poursuit par la visite du quartier juif de Venise, le Ghetto, situé entre le canal de Cannaregio et le rio della Misericordia. En 1516, des juifs chassés d’Espagne s’installèrent ici et construisirent une fonderie, « getto » en vénitien qui donna son nom au quartier, puis par extension à tous les quartiers juifs d’Italie et d’Europe. Comme il leur était interdit de construire en dehors de ce quartier restreint, ils construisirent des immeubles plus hauts que dans le reste de la ville. Allez jeter un œil aux deux synagogues : la Scuola Spagnola et Scuola Levantina. La première, la plus grande, construite au XVIème siècle et magnifiquement décorée à l’intérieur est aussi appelée la synagogue d’été car ouverte qu’en cette saison ! La deuxième, plus petite est la synagogue d’hiver. Elle possède le plus de décorations s’inspirant à la fois de l’art juif et de l’art vénitien.

Un petit peu de marche vous attend pour rejoindre l’église Santa Maria Di Nazareth ou église Déchaussé. Construite en 1649 par le Père carmélite Déchaussé, cette église dont la façade est richement décorée de statues et de colonnes vaut le détour. L’intérieur est somptueux : nef unique, deux chapelles latérales et un chœur surmonté d’un dôme orné de marbres polychromes qui donnent un sentiment d’opulence.

On rejoint désormais l’église San Rocco construite au XVème siècle qui possède une belle façade blanche ornée de statues et un intérieur élégamment décoré d’œuvres de grand maîtres dont le Tintoret.

Sur la même place que l’église, se trouve la Scuola Grande di San Rocco, congrégation de riches citoyens qui s’adonnaient à des œuvres de bienfaisance. Celle-ci avait pour but de lutter contre les épidémies de peste. Construite au XVème siècle le bâtiment et sa décoration sont magnifiques. On y trouve des œuvres de Tintoret qui y a peint une cinquantaine d’œuvres tirées du Nouveau Testament sur le plafond et de l’Ancien Testament sur les murs.Scuola Grande DI San Rocco

Nous continuons notre visite par la basilique Santa Maria Gloriosa dei Frari appelée communément I Frari. Datant du XIVème siècle, cette gigantesque basilique en brique de 85 mètres de long sur près de 30 mètres de large a dû être agrandi deux fois du fait de l’affluence aux messes qui y étaient données. Sa façade est assez austère mais elle renferme des œuvres majeures de Titien (L’Assomption ou La Madonna di Ca’Pesaro), de Vivarini, ou de Bellini mais aussi des tombeaux et des sculptures incroyables. Le campanile qui mesure 80 m de haut est le deuxième plus élevé de la ville après celui de Saint Marc.

Il est grand temps d’aller déjeuner. Dans ce quartier, les restaurants utilisent les produits frais du marché du Rialto. Faites-vous plaisir avec poissons et crustacés !

Nous visitons maintenant la magnifique église San Stae dont le nom est l’abréviation de Saint Eustache date du XVIIème siècle et possède une très belle façade de style baroque décorée pas de nombreuses statues. À l’intérieur sont conservées des œuvres des plus célèbres artistes vénitiens baroques du début du XVII ème siècle comme Tiepolo, Piazetta ou Pittoni.

L’entrepôt des Turcs (Fondaco dei Turchi), édifice de style vénéto-byzantin a été construit au XIIIème siècle. Du XVIIème au XIXème siècle, il sert d’entrepôt pour les commerçants ottomans, ce qui lui vaut son appellation actuelle. Désormais, il abrite le Musée d’Histoire Naturelle de Venise, musée atypique qui réjouira petits et grands.

Direction désormais le palais Ca’ Pesaro, célèbre pour son imposante façade de marbre et sa multitude de colonnes réparties sur trois étages. Ce palais abrite actuellement le musée d’art moderne et son impressionnante collection dont des œuvres de Klimt, Chagall, Matisse ou Bonnard. A l’étage supérieur se trouve le musée d’art oriental qui regroupe de nombreux objets japonais, chinois et indonésiens ramenés d’une expédition menée de 1887 à 1889 par Henri de Bourbon Parme.

Nous traversons maintenant le marché du Rialto. Il est bien sûr préférable d’y venir le matin pour assister à l’animation de ce marché qui regorge de produits frais : fruits, légumes, poissons, et fruits de mers. Mais l’effervescence des vénitiens et des restaurateurs venant choisir les meilleurs produits perdurent toute la journée dans ce marché vieux de plus de 700 ans qui a lieu tous les jours sauf le lundi.

Tout proche, vous trouverez la Drogheria Mascari (San Polo, 381, 30125 Venise) qui regorge d’épices odorantes et de vins locaux et Casa del Parmigiano (San Polo, 214, 30125 Venise), spécialiste des fromages.

Sur le chemin, on jette un œil à l’église di San Giovanni Elemosinario construite au XIème siècle, et reconstruite au XVI suite à un incendie qui renferme de belle œuvres de Titien.Une gondole devant le pont Rialto sur le Grand Canal de Venise

On traverse ensuite le Grand Canal via le plus vieux pont de Venise, le célèbre pont du Rialto. Construit en 1591 et reconstruit plusieurs fois depuis, il mesure 48 mètres de long pour 22 mètres de large. Il repose sur plus de 6000 pilotis et se compose de 3 rampes d’escaliers pour piétons et d’une double rangée de boutiques.

On termine en beauté notre visite par l’impressionnant Palais Ca’ d’Oro, l’un des plus beaux de Venise. Son nom provient de sa façade initialement recouverte d’or ! Aujourd’hui on y admire la collection que le Baron Giorgio Franchetti a offerte à l’Etat italien : peintures toscanes et flamandes, bronzes, céramiques et autres sculptures.

Il est grand temps d’aller déguster quelques cicchetti avec un bon verre de Prosecco et poursuivre par un dîner de spécialités vénitiennes.

Récapitulatif du planning et du budget pour visiter Venise en trois jours

Le planning proposé est un peu chargé et peut bien sûr être adapté selon vos goûts. Je n’ai notamment pas inclus certains musées et sites incroyables de Venise comme le musée Correr, l’île de Torcello ou le quartier du Castello… mais visiter Venise en trois jours nécessite de faire des choix !

  • Hôtel pas cher et dans le centre de Venise : 30€ / personne / nuit (sur la base de deux personnes) soit pour 3 nuits 90€ par personne.
  • Pass Vaporetto 72 heures : 40€
  • Carte Museum Pass : 24€
  • Pass Chorus : 10 € pour l’entrée des églises payantes à régler lors de l’accès à la première église.

Jour 1 : Quartier Saint Marc et Dorsoduro

  • Palais des Doges (1h30) de 8h30 à 10h00 – Carte Museum Pass (sinon 16€)
  • Les deux colonnes (5mn) de 10h00 à 10h05 – gratuit
  • La Basilique Saint Marc et son Campanile (30 mn) de 10h05 à 10h35 – 12€ (entrée Basilique gratuite, 4€ pour le musée et 8€ pour le Campanile)
  • La Tour de l’Horloge (5mn) de 10h35 à 10h40 – Carte Museum Pass
  • Café Florian sur la place Saint Marc (20mn) de 10h40 à 11h00 – 10€
  • Le Théâtre de la Fenice (30mn) de 11h00 à 11h30 – 10€
  • L’église Di Santo Stefano (15 mn) de 11h30 à 11h45 – Pass Chorus
  • L’église Di Santa Maria Del Giglio (15 mn) de 11h45 à 12h00 – Pass Chorus
  • Déjeuner (1h30) de 12h00 à 13h30 – 15€
  • La Basilique Santa Maria Della Salute (30 mn) de 13h30 à 14h00 – gratuit
  • Pointe de la Douane (1h30) de 14h00 à 15h30 – 15€
  • La Collection Peggy-Guggenheim (1h30) de 15h30 à 17h00 – 12€
  • La Gallerie de l’Accadamia (1h30) de 17h00 à 18h30 – 12€
  • Apéro – 10€
  • Diner – 30€

Jour 2 : les îles de la lagune et la partie sud du Cannaregio et le nord du Castello

  • Ile de Murano (3h) – de 9h00 à 12h00
    • Les ateliers de verriers – gratuit
    • Le musée du Verre – Carte Museum Pass sinon 8€
    • Les palais, l’Eglise Santa Maria e Donato et l’église Saint-Pierre-Martyr – gratuit
  • Ile de Burano (3h) – de 12h00 à 15h00
    • Ballade sur l’île de Mazzorbo (30mn) de 12h00 à 12h30 – gratuit
    • Découverte de l’île de Burano
    • Musée de la dentelle (Carte Museum Pass) et déjeuner (1h30) de 12h30 à 15h00 – 20€
  • Ile de San Michele (1h) – de 15h00 à 16h00 – gratuit
  • Retour à Venise à l’embarcadère Fonte Nove (5mn)
  • Basilique Dei Santi Giovanni e Paolo (30mn) de 16h00 à 16h30 – 3.50€
  • Eglise Saint Marie dei Miracoli (30mn) de 16h30 à 17h00 – pass chorus
  • Balade en gondole (30 mn) de 17h00 à 17h30 – 40€
  • Apéro – 10€
  • Diner – 30€

Jour 3 : la partie Nord de quartier du Cannaregio, Santa Croce et San Polo

  • Cathédrale della Madonna dell’Orto (15mn) de 9h30 à 9h45 – Pass Chorus
  • Le Ghetto, le quartier juif de Venise (45 mn) de 9h45 à 10h30 – gratuit
  • L’église Santa Maria Di Nazareth ou église Déchaussé (30mn) de 10h30 à 11h00 – gratuit
  • L’église San Rocco (30 mn) de 11h00 à 11h30 – gratuit
  • La Scuola Grande di San Rocco (1h) de 11h30 à 12h30 – 10€
  • La basilique Santa Maria Gloriosa dei Frari (15mn) de 12h30 à 12h45 – Pass Chorus
  • Déjeuner 12h45 à 14h00 – 20€
  • Eglise San Stae (30 mn) de 14h00 à 14h30 – Pass Chorus
  • Le Musée d’Histoire Naturelle (1h00) de 14h30 à 15h30 – Carte Museum Pass
  • Le Palais Ca Pesaro et le musée d’art moderne (1h00) de 15h30 à 16h30 – Carte Museum Pass
  • Le marché du Rialto (30 mn) de 16h30 à 17h00
  • L’église di San Giovanni Elemosinario (15mn) de 17h00 à 17h15 – Pass Chorus
  • Le pont Rialto (30 mn) de 17h15 à 17h45 – gratuit
  • Le Palais Ca’ d’Oro (1h15) de 17h45 à 19h00 – 5€
  • Apéro – 10€
  • Diner – 30€

Estimation du budget pour Visiter Venise en trois jours : 473,5 €. C’est un budget maximum, selon vos envies, certaines visites de musées peuvent être supprimées ou la ballade en gondole par exemple. Ce budget indicatif se réparti selon les dépenses suivantes :

Voilà, vous avez tous mes conseils pour visiter Venise en trois jours !

Partager.

Laissez un commentaire