Le Harry’s Bar Venise : la célèbre brasserie au bord du Grand Canal

0

Présentation du Harry’s bar Venise, le célèbre établissement de Venise tenu par le charismatique Giuseppe Cipriani, qui y inventa le Carpaccio et le cocktail Bellini. Histoire de ce lieu mythique et toutes les informations pour y manger et siroter le cocktail de votre choix.

L’histoire du Harry’s bar Venise

Une légende entoure la création de ce bar par Giuseppe Cipriani en 1931.

L’histoire remonte à l’année 1920, quand un jeune américain Harry Pickering venu avec sa tante en Europe pour soigner son alcoolisme se dispute avec elle et se retrouve seul à Venise sans un sous. Il fait alors la connaissance de Giuseppe Cipriani, simple barman dans un hôtel qui lui vient en aide pour qu’il puisse rentrer en Amérique. Plus de dix ans après, Harry revient des Etats-Unis, retrouve son bienfaiteur pour lui rembourser l’argent prêté et lui offre en plus une forte somme d’argent pour le remercier. Cipriani décide de fonder son propre établissement et le nomme Harry’s bar.

L’inauguration de cette brasserie a lieu le 13 mai 1931 et le succès est immédiat. A deux pas de la place Saint-Marc, le bar attire une clientèle d’habitués constitués notamment d’intellectuels comme Ernest Hemingway qui y a avait une table réservée tous les jours lors de l’hiver 1949 à l’époque de la rédaction de son roman « Au-delà des fleuves et sous les arbres ». D’autres célébrités ont signé l’unique livre d’or comme Charlie Chaplin, Orson Welles, Truman Capote, Georges Braque, ou encore Peggy Guggenheim.

La cuisine de simple alliant les produits de la mer et les plats traditionnels est réputée. Giuseppe Cipriani y invente le Carpaccio, fines tranches de bœuf crues assaisonnés d’huiles d’olive et de citron et parsemé de copeaux de parmesan. Il donne à ce plat le nom du célèbre peintre vénitien en référence à la couleur vive qu’utilise le maître dans ses tableaux.

Spécialiste des cocktails, il concocta quelques mélanges devenus célèbres dont le Bellini mis au point en 1948. Ce cocktail devenu depuis célèbre dans le monde entier est réalisé à base de Prosecco, un vin effervescent vénitien, et de nectar de pêches. Il doit son nom au peintre vénitien Giovanni Bellini que Cipriani admirait.

En 2013, Giuseppe Cipriani se retire et laisse sa place à son fils Arrigo. Le Harry’s Bar est alors déclaré patrimoine national par le ministère des Affaires culturelles italien.

Le Harry’s Bar aujourd’hui

Le Harry’s bar est devenu un lieu mythique et donc très fréquenté par les touristes fortunés. Le lieu a gardé une décoration très simple, de style brasserie de luxe. Le service est impeccable et la carte est très large avec toutes les spécialités locales : pâtes, de ravioli, risotto, poissons, salades. Une cuisine italienne classique, riche et gourmande.

Les prix sont très chers : les salades sont entre 21 et 30 €, le club sandwichs et hamburgers à 37 €, les pâtes et riz sont à 40€, le fameux carpaccio émarge à 58€, les poissons à 60 € et les desserts entre 25 et 30€ !

Je vous conseille de demander à être installé au premier étage près des fenêtres pour profiter de la vue sur le Grand Canal.

Information concernant le Harry’s Bar Venise

Adresse : Calle Vallaresso, 1323, 30124 San Marco, Venise

Tél. : +39 (0) 41 528 5777

Site internet officiel du Harry’s Bar

Horaires : ouvert tous les jours de 10h30 à 23h.

Partager.

Laissez un commentaire