Le palais Ca’Rezzonico, magnifique demeure sur les berges du Grand Canal de Venise

0

Venise regorge de monuments plus beaux les uns que les autres, et il peut être difficile de savoir par quelle visite vous devriez commencer lorsque vous vous rendez sur la lagune. Pour vous y aider, nous vous présentons aujourd’hui la Ca’Rezzonico. Il s’agit de l’un des plus beaux palais de Venise, qu’il vous sera possible de visiter. Nous vous donnerons nos conseils pour vous y rendre, ainsi que des informations précieuses concernant son histoire.

Architecture et histoire de la construction de la Ca’Rezzonico

La Ca’Rezzonico est un palais qu’il est possible de trouver à Venise, dont la façade principale donne sur le Grand Canal, le fleuve de Venise. En vénitien, Ca’ signifie maison et Rezzonico était le nom du propriétaire du palais. A l’origine pour autant, ce magnifique palais n’appartenait pas aux Rezzonico.

C’est la famille Buon qui, possédant deux maisons à l’emplacement du palais qui existe aujourd’hui, décida de remplacer ces dernières pour construire un édifice plus large. Pour ce travail, il demandèrent l’aide de l’architecte Baldassare Longhena, qui prit en charge les travaux en 1667. Il s’agissait alors de l’un des architectes les plus célèbres de Venise, qui soutenait une architecture de style baroque, par rapport au style gothique que l’on retrouvait sur la plupart des palais de cette époque.

Pour autant, en 1682, la construction du palais s’arrête nette. Deux raisons y sont liées, tout d’abord, la mort de l’architecte, ainsi que des problèmes financiers qui poussèrent la famille Buon à stopper l’avancée du chantier. En conséquence, le palais ne comportera à l’époque qu’un rez-de-chaussée et un premier étage. Les restes des travaux ayant été abandonnés.

Palais Ca'Rezzonico.

Suite de la construction du palais

Le palais sera laissé comme tel, jusqu’à son rachat effectué par la famille Rezzonico. Ce n’est donc que 100 ans plus tard que se termine le chantier de sa construction. Pour y parvenir, la famille Rezzonico fait appel aux services de l’architecte Giorgio Massari. Bien que le palais soit achevé en 1756, on note de la part de l’architecte un respect des dessins et des plans de Baldassare Longhena, tout en ajoutant des modifications propres aux nouveautés de l’architecture de son époque.

Ainsi la Ca’Rezzonico s’est construite au fil des siècles, et sous différents courants architecturaux. C’est certainement ce qui donne au palais sont côté majestueux unique, en faisant l’un des plus beaux palais de Venise.

La famille Rezzonico

La famille Rezzonico permit donc d’améliorer considérablement le palais, dont la construction avait été laissée à l’abandon depuis les anciens propriétaires. Cette famille vénitienne n’était à l’origine pas une famille noble, leurs lettres de noblesse furent achetées au milieu du XVII ème siècle, à la fin de la guerre qui opposa Venise à la Turquie.

Ainsi, pour cette famille vénitienne, l’achat et la poursuite de la construction du palais permit d’achever leur ascension sociale, auprès de la noblesse de Venise. A la suite de ce palais, la famille s’éleva aux plus hauts rangs, puisque l’un des fils fut nommé pape en 1758 (le pape Clément XIII), et un mariage fut célébré liant les Rezzonico aux Savorgnan de Venise, deux des familles les plus importantes de l’époque.

Pour autant, la famille finit par disparaître, puisqu’en 1810, seul le palais de cette dernière reste le témoin de leur importance à Venise.

Les travaux d’architecture des Rezzonico

Lorsque les Rezzonico rachètent le palais, la structure de ce dernier était protégée par un toit temporaire, et il restait encore de nombreux travaux à effectuer pour que le palais puisse devenir celui que l’on connait aujourd’hui. En 1758, la famille demanda donc l’ajout de fresques destinées aux plafonds des salles que l’on trouvait à l’étage, cela permettant de renforcer l’édifice. Parmi les artistes ayant participé à la réalisation de ces fresques, on note notamment le nom du célèbre Giambattista Tiepolo.

A l’intérieur de l’édifice, les pièces principales de l’habitation seront centralisées sur le piano nobile, le premier étage de l’édifice, considéré comme l’étage noble à cette époque. Les pièces donnant sur le canal seront à chaque étage attribuées aux chambres, et d’autres de ces dernières permettront de mener jusqu’à une salle de bal majestueuse. Cette dernière est la plus grande salle du palais, elle est d’une hauteur double, et ses murs ont été peints à la manière de trompe-l’oeil, ce qui augmente une nouvelle fois l’impression de grandeur qu’elle dégage. Le plafond fut quand à lui peint par l’artiste Giovanni Battista Crosato, et il représente le char d’Apollon, ainsi que les 4 continents de l’époque, à savoir l’Europe, l’Afrique, l’Asie et l’Amérique.

L’escalier d’honneur, qui permet de rejoindre les différents étages, est quand à lui doté de nombreuses statues et de balustrades en marbre, réalisées par Giusto Le Court, l’un des plus grands sculpteurs de Venise de cette époque.

Sur le piano nobile, on trouve également une chapelle, et la chambre principale ornée d’une fresque nuptiale représentant le mariage des deux familles. Au milieu du palais, on retrouve une cour, qui compte une fontaine en son centre et différentes statues.

Fresque du Ca'Rezzonico.

Le palais au fil des siècles

A la suite des Rezzonico, le palais était destiné à devenir un collège de jésuites. Pour autant, il en fut autrement, suite à l’achat de la famille Pindemonte-Giovanelli, qui se débarrassa de l’ensemble du mobilier du palais. S’enchainent ensuite différentes familles, comme l’achat du palais par le comte Zelinsky en 1837, puis par le peintre Robert Browning Barret en 1889. Enfin, c’est le comte Minerbi qui y élit domicile, jusqu’à ce qu’il doive s’en séparer en 1935, par manque de fonds.

Après cette histoire mouvementée et les différents habitants prestigieux du palais, le Conseil municipal de Venise parvient à acquérir le palais en 1935. Il a comme projet de se servir du palais pour héberger des oeuvres de sa collection d’art vénitien du 18 ème siècle.

Que peut-on voir de la Ca’Rezzonico aujourd’hui ?

Ainsi, depuis 1935, c’est un musée qui a pris la place de l’habitation d’origine. On y trouve aujourd’hui le Musée du Settecento Veneziano, qui y regroupe une collection d’objets et d’oeuvres d’art qui permettent de retracer la vie des nobles aux différents siècles de Venise.

Si vous ne passez que peu de temps à Venise, vous n’aurez peut-être pas le temps de découvrir cette exposition, qui se tient sur les trois étages du palais. Pour autant, vous pourrez certainement profiter de la façade du palais, lors d’une promenade en gondole sur le grand canal. Cette dernière, de style baroque, est ornée de balustrades, ainsi que de nombreuses statues et demi colonnes, symboles de ce style.

Si vous avez le temps de visiter le musée, pour autant, vous prendrez plaisir à découvrir les différentes pièces du palais, toutes riches en ornements et objets variés. Vous pourrez tout d’abord admirer l’architecture de la cour intérieure, et les statues qui s’y trouvent. Bien que le rez-de-chaussée soit relativement simple, toute la splendeur du lieu prendra sens lors de votre visite du niveau noble du palais, que vous pourrez rejoindre grâce à l’escalier magistral de la Ca’Rezzonico et ses balustrades en marbre.

Cour du Ca'Rezzonico.

La visite des étages

A cet endroit, vous y découvrirez la salle de bal dont nous vous parlions plus tôt, ainsi que les différentes chambres, ornées de l’Allégorie nuptiale de Tiepolo, mais aussi d’un grand nombre d’objets variés. Ainsi, vous pourrez y admirer des lustres, des tapisseries, et du mobilier d’époque particulièrement raffiné.

Il vous sera également possible de visiter la salle des Pastels. Dans cette dernière, vous pourrez admirer le travail du plafond réalisé par Gaspare Diziani, peintre rococo de Venise. Il y peint le Triomphe des Arts sur l’Ignorance. Dans cette salle, comme son nom l’indique, vous trouverez également de nombreux pastels, des portraits aux pastels issus d’une technique venue de France.

Parmi les autres pièces du palais, vous pourrez également faire le tour de la bibliothèque, la salle des tapisseries et la salle du trône. Il vous sera aussi possible de visiter la salle Lazzarini, la salle Brustolon, où vous pourrez admirer les oeuvres d’Andréa Brustolon, le célèbre sculpteur sur bois baroque vénitien.

C’est au second étage que vous trouverez les oeuvres de Pietro Longhi, ainsi que deux toiles du peintre Canaletto, qui représentent différentes vues de la ville de Venise.

A l’étage supérieur, vous trouverez encore de nombreuses salles, ornées de différentes fresques et tableaux de grands maîtres vénitiens de l’époque, venus de la collection du donateur Egidio Martini.

Découverte du Ca'Rezzonico.

Le Ca’Rezzonico est un des plus beaux palais qui bordent le Grand Canal au même titre que le célèbre palais Ca’ d’Oro, recouvert de feuilles d’or.

Comment se rendre à la Ca’Rezzonico de Venise ?

Cela vous a donné envie de vous rendre à la Ca’Rezzonico de Venise ? La Ca’Rezzonico se trouve dans le quartier du Dorsoduro de Venise, sur le grand canal, juste avant la place Saint Marc. Pour vous y rendre, vous pourrez donc emprunter les taxis bateau de la lagune, que l’on appelle ici vaporetto. Vous devrez suivre la ligne 1 et descendre à l’arrêt du même nom, Ca’Rezzonico.

Cette promenade sur le grand canal vous permettra de plonger dans l’atmosphère magique de Venise, et de découvrir la façade du palais d’une manière saisissante. Pour visiter le palais, les adultes devront débourser 12 euros, les étudiants de 6 à 14 ans et les plus de 65 ans devront payer 9,50 euros, tandis que l’entrée sera gratuite pour les enfants de moins de 5 ans.

Si vous êtes de séjour à Venise, vous serez certainement sous le charme de ce palais unique !

Partager.

Laisser un commentaire