Le Campanile de Saint-Marc de Venise : histoire et visite d’un point de vue incroyable

0

Vous prévoyez un séjour à Venise, et vous souhaiteriez vous organiser de manière optimale avant de découvrir la ville sur l’eau ? Pour cela, mieux vaut faire la liste des monuments à côté desquels vous ne souhaitez pas passer. Le Campanile de Venise est l’un des monuments les plus célèbres de Venise.

Nous vous aiderons à comprendre son histoire, et vous donnerons nos conseils pour le visiter lors de votre séjour à Venise.

Qu’est-ce que le Campanile de Saint-Marc et quelle est son histoire ?

Le Campanile de Venise est l’un des monuments les plus impressionnants de la ville de part sa hauteur. Il domine la lagune, et vous offrira une vue à couper le souffle sur Venise et ses canaux. Placé sur le parvis de la place Saint-Marc, cela en fait l’une des visites incontournables des personnes qui se rendent à Venise pour la première fois. Savez-vous quelle était à l’origine l’utilisation de ce Campanile ?

La construction du Campanile remonte au IX ème siècle. Cette tour fut construite sur des fondations romaines par Pietro Tribuno, et elle était à l’origine utilisée comme une tour de guet pour protéger le port. Sa construction toucha à sa fin au XII ème siècle.

Visiter le campanile de Venise.

Alors que le haut du Campanile était utilisé pour surveiller la lagune, sa base servait de logetta, une caserne pour la garde du Palais des Doges. La construction de la logetta pris fin en 1549, avant d’être étendue en 1663.

Pour autant, après sa construction, tout n’a malheureusement pas été de tout repos pour le célèbre Campanile de Venise. Différents événements ont mis à mal sa construction. Dans un premier temps, on parle de l’incendie de 1489, qui causa la destruction de la flèche en bois du campanile. Cet édifice fut également endommagé lors du tremblement de terre de 1511.

Pour restaurer le Campanile, de nombreux architectes apportèrent leur aide. Bartolomeo Bon de Bergame participa à l’ajout du sommet de l’édifice, avec le lion de saint Marc et la flèche en feuilles d’or. Pour autant, d’autres incendies vinrent abîmer la structure du Campanile en 1745, raison pour laquelle ce dernier fut équipé d’un paratonnerre en 1776.

L’observatoire de Galilée

C’est également à cette période que Galilée se servit du Campanile de Venise comme d’un observatoire pour ses derniers travaux. En 1609, il fit la démonstration de sa lunette astronomique à Venise, au sommet du Campanile.

Cette démonstration faite devant les membres du Sénat lui valu sa nomination en tant que professeur à l’université de Padoue, ainsi qu’une pension de 1000 florins par an pour récompenser son mérite.

Effondrement et reconstruction du Campanile

Malgré l’ensemble des travaux menés pour tenter de sauver le Campanile, ce dernier s’écroule le 14 juillet 1902. De longues fissures marquaient le bâtiment, et sa chute était la crainte des habitants de Venise.

Pour sauver le Campanile et le reconstruire tel qu’il était, une somme importante fut débloquée. L’édifice devait retrouver sa forme originelle, tout en l’équipant d’armatures internes pour le protéger à l’avenir d’un nouvel effondrement. Le Campanile fut reconstruit pierre par pierre, avec les matériaux utilisés pour bâtir le précédent édifice.

Ses travaux furent terminés en 1912, et l’édifice que l’on peut visiter aujourd’hui n’a pas subi d’altération. Il fut dès lors surnommé « Com’era, dov’era », ce qui signifie « où il était et tel qu’il était ». Phrase qui deviendra très vite l’un des dictons les plus célèbres de Venise.

Comme vous pouvez le voir, l’histoire du Campanile fut quelque peu mouvementée ! Vous retrouverez le récit de ces nombreuses constructions et effondrements en visitant l’édifice, dressé sur la place Saint-Marc.

Architecture du Campanile de Saint-Marc

La forme du Campanile est très classique. Sa base carrée de 12 mètres de large est surmontée d’une tour en brique, pour une hauteur totale de 50 mètres de haut. En haut de cette tour, vous trouverez le logement des 5 cloches du Campanile. Sa hauteur totale s’étend donc à 98 mètres de haut.

Tout en haut du Campanile de Saint-Marc, vous pourrez admirer la représentation des lions ainsi que les Allégories féminines de Venise. C’est également du haut de cette tour qu’il est possible de voir l’archange Gabriel vêtu d’or. Ce dernier fut hissé au sommet du Campanile en 1513, et il fut arrosé de lait et de vin en signe d’allégresse.

Découverte des cloches

En haut du Campanile se trouvent les célèbres cloches de Venise. Chacune d’elle avait son importance à l’époque de sa construction. La Mezza Terza avait pour but d’annoncer une séance du Sénat, la Nona sonnait midi, la Trottiera appelait les membres à se retrouver aux réunions du Conseil, tandis que la Marangona sonnait le début et la fin de la journée de travail.

Le vénitiens pouvaient également entendre la terrible Malefico, qui sonnait lors d’une condamnation à mort d’un prisonnier.

Découvrir le Campanile.

Que peut on voir en se rendant au Campanile de Venise ?

Ainsi, l’histoire du Campanile de Venise est source d’intérêt pour un grand nombre de visiteurs, qui souhaitent profiter de la vue dégagée du sommet de l’édifice, tout en découvrant la tour et le travail de sa reconstruction.

En vous rendant sur la place Saint-Marc, vous pourrez visiter le Campanile et monter à son sommet grâce à un ascenseur prévu pour les visiteurs. De son sommet, vous pourrez observer la place Saint-Marc, ainsi que les rues et les ruelles de Venise. Cette vue à couper le souffle vous donnera un premier aperçu de la ville et de sa lagune. Au coucher du soleil, cette promenade sera saisissante !

Du haut du Campanile, vous aurez également accès à la boutique de souvenirs. Profitez de cette visite pour découvrir la Basilique Saint-Marc sous un angle à couper le souffle ! Vous pourrez également apprécier l’archange Gabriel, ainsi que la vue sur la Basilique Santa Maria della Salute. La Basilique San Giorgio Maggiore, et sur les îles les plus proches, comme l’île de Murano.

En descendant du Campanile, vous pourrez également prendre le temps d’arpenter la place Saint-Marc, et pourquoi pas faire un détour pour visiter la Basilique Saint-Marc ! Il s’agit de l’un des lieux les plus visités de Venise.

Visiter le Campanile de Venise : horaires, tarifs des visites et comment vous y rendre

Maintenant que vous connaissez plus en détail l’histoire du Campanile de Venise, vous aurez certainement envie de prévoir sa visite lors de votre prochain séjour dans la ville italienne. Sachez que le Campanile de Saint-Marc est ouvert tout au long de l’année. Pour autant, ses horaires d’ouverture peuvent varier en fonction de la saison pendant laquelle vous souhaitez visiter Venise.

D’avril à juin, le Campanile restera ouvert de 9 heures à 19 heures. En juillet et en août, vous pourrez le visiter de 8 heures à 21 heures. De septembre à octobre, il faudra vous y rendre de 9 heures à 19 heures à nouveau, et enfin, vous pourrez le visiter de 9 heures 30 à 15 heures 45 de novembre à mars.

Pour profiter de la vue imprenable qu’offre le Campanile sur la ville de Venise et ses monuments, nous vous conseillons de le visiter au moment du coucher du soleil. Vous pourrez ainsi observer le jeu des lumières sur les façades de Venise, et une teinte dorée emplira l’atmosphère de magie. C’est un moment à côté duquel vous ne pourrez pas passer, pour un séjour inoubliable à Venise !

Le campanile à Venise.

Quels sont les tarifs des visites et comment prendre son billet ?

Pour prendre votre billet, veillez à garder en tête que leur vente s’arrête une heure avant la fermeture du Campanile. Vous ne devrez donc pas arriver au dernier moment si vous souhaitez visiter l’édifice en fin de journée !

Sachez aussi que la file d’attente peut être longue pour grimper en son sommet. Le Campanile est l’une des visites préférées des touristes, et vous devrez donc appréhender l’affluence du site pour ne pas être ralenti pendant votre visite.

Pour cela, vous pourrez prendre vos billets en ligne, en réservant à l’avance. Vous n’aurez ainsi pas à faire la queue pour acheter votre billet lorsque vous arrivez sur le Campanile. Sur internet, vous trouverez également des offres coupe-file, pour vous permettre d’entrer par une entrée dédiée. Vous n’aurez pas d’attente interminable pour effectuer la visite. Et vous pourrez directement emprunter l’ascenseur du Campanile pour accéder à son sommet !

Pour visiter le Campanile, vous devrez compter 8€, et 4€ pour les visites en groupe de plus de 20 personnes et pour les mineurs.

Comment se rendre au Campanile de Venise ?

Vous pourrez facilement vous rendre au Campanile de Venise. S’agissant de l’un des lieux les plus touristiques de la ville, le chemin pour y parvenir vous sera indiqué à différents endroits.

Si vous le désirez, vous pourrez vous y rendre à pied, ou en transports en commun en fonction de l’endroit où vous séjournez à Venise. En empruntant le vaporetto, le célèbre bus sur l’eau de Venise, vous serez déposé directement devant la place Saint-Marc. Si vous profitez d’une balade en gondole, vous pourrez également demander à votre gondolier de vous y déposer.

La visite du Campanile charmera petits et grands. Vous prendrez le temps d’admirer Venise vue d’en haut, pour garder un souvenir impérissable de votre séjour et de la lagune. Il ne vous reste maintenant plus qu’à prendre vos billets pour gravir en son sommet !

Vous pouvez également consulter ce blog pour découvrir différentes destinations à visiter: https://www.voyageavecnous.fr.

Partager.

Laisser un commentaire