A la découverte de l’art à Venise dans un musée à ciel ouvert

0

Venise est une des capitales mondiales de l’art, référence dans tous les arts majeurs : en peinture, architecture, sculpture, musique ou cinéma. L’art à Venise est omniprésent depuis le moyen âge avec pour point d’orgue, l’âge d’or de l’art vénitien entre le XVe et XVIIe siècle. De nombreux artistes y ont vécu ou travaillé et ont fait de Venise un musée à ciel ouvert. Aujourd’hui encore, l’art moderne y est célébré lors de la biennale et dans les nombreuses galeries de renommée internationale, tout comme le cinéma, honoré par la Mostra chaque septembre. Venise est une source d’inspiration inépuisable pour les artistes, pour les vénitiens et pour les touristes de passage. 

Venise par Canaletto

Venise par le peintre vénitien Canaletto

L’histoire de l’art à Venise

L’art de Venise a suivi le cours de la riche histoire de la République de Venise et de l’évolution de son rayonnement commerciale et militaire.
Avec une telle beauté autour de soi, chaque vénitien est ou devient un artiste. Le reflet des canaux sur les bâtiments invite à la peinture, la splendeur des palais et des monuments incite chaque propriétaire à investir davantage pour être à la hauteur de la concurrence. L’atmosphère tout particulière, religieuse et mystérieuse en fait un lieu de création unique. C’est donc naturellement que Venise attira les plus grands artistes, peintres, écrivains, sculpteurs et musiciens qui souvent tombèrent sous le charme et y restèrent jusqu’à la fin de leurs jours.

L’art à Venise à l’époque Byzantine

Venise conserve d’importants témoignages de l’époque byzantine principalement dans son architecture. Le Palais Ca’ d’Oro ou bien sûr le magnifique Palais des Doges en sont les parfaits exemples. Venise doit également aux Byzantins, la technique de fabrication du verre qui a fait la renommée de l’île de Murano dans le monde entier.Palais des Doges Venise depuis le Grand Canal

L’art à Venise pendant la Renaissance

A l’image de Rome et de Florence, Venise devient pendant la Renaissance un centre culturel majeur. Des écoles d’art, véritables associations professionnelles se constituent pour développer et promouvoir leurs spécialités. De grandes familles en sont les mécènes et favorisent leur développement. Parmi les plus célèbres : les Grimani, les Contarini ou les Vendramin. Des Scuole, institutions caritatives aident également les artistes à financer leurs œuvres.
Cette période majeure de l‘art figuratif, caractérisée par la représentation détaillée d’images et de symboles religieux est rendu célèbre par ses maîtres : Véronèse, le Tintoret, Titien ou Jacopo et Giovanni Bellini.

Art à Venise Véronese Venuset Adonis

Vénus et Adonis de Véronèse

Les différents arts à Venise

L’Architecture de Venise

L’architecture de Venise se caractérise par un mélange des influences : style vénéto-byzantin, puis vénéto-gothique, classicisme, et enfin style renaissance. Chaque bâtiment, palais, pont ou église reflète ces évolutions de style mais s’inscrit toujours dans une harmonie propre à Venise. Le Palais des Doges mélange avec élégance ces différents styles comme l’église San Zaccaria dont la base englobe une précédente église de style gothique, tandis que la partie haute est de style renaissance.

Eglise san zaccaria mélange d'art à Venise

L’église San Zaccaria mélange d’art Gothique et de style Renaissance

La sculpture à Venise

La sculpture est omniprésente à Venise, sur l’ensemble des bâtiments, ornant les églises ou les palais. Elle s’inspire de l’art militaire avec ses statues équestres, de la religion bien sûr, mais aussi de la nature. Dès le XVème siècle de grands maîtres comme Matteo Raverti ou Marco Cozzi se distinguent.
Le siècle suivant c’est la famille Lombardo qui renouvelle le style avec l’utilisation de marbre et de pierres précieuses. Parmi les œuvres majeures, on citera le Bossu du Rialto de Pietro Grazioli da Salo, les Atlantes de la Dogana da Mar de Benoni, ou la statue équestre du Colleone d’Andrea del Verrochio.

Le bossu de Rialto, sculpture vénitienne

Le Bossu de Rialto

La Peinture de Venise

Toute l’évolution de l’art vénitien se retrouve dans sa peinture. Au XIVème siècle, la thématique byzantine de la Vierge à l’Enfant est le sujet essentiel. Paolo Veneziano est un des plus célèbre représentant de cette période mais s’affranchit peu à peu des règles et se consacre à de nouvelles thématiques influencées par l’art occidental.

Avignonie de Paolo Veneziano art à Venise

Avignonie de Paolo Veneziano

Au XVème siècle, le gothique est mis à l’honneur par Pisanello et Guariento, et se symbolise par de gigantesques fresques au style raffiné.
Avec la Renaissance, les maîtres Bellini père et fils, puis Carpaccio introduisent la notion de perspective.
Au XVIème, l’abstrait fait son apparition dans la peinture à l’image des œuvres de Giorgione. Puis la couleur est mise en avant avec le grand maître Titien.

Le Viol d'Europe de Titien art à Venise

Le Viol d’Europe de Titien

Le Tintoret renouvelle le genre en abordant les grand thèmes bibliques avec lyrisme et fort contraste de couleurs.

Le Tintoret Le Paradis

Le Paradis du Tintoret

Autre grande figure de cette période, Véronèse se démarque avec ses couleurs lumineuses et sa fantaisie.
Après une période creuse au XVIIème siècle, lors du XVIIIème, la peinture vénitienne connaît un renouveau avec Ricci, Piazzetta et Tiepolo, maîtres baroques qui vont décorer de façon sublime de nombreux édifices religieux.
Dernier courant notable, celui du « védutisme » ou peinture de paysages urbains, dont Canaletto est un des représentants les plus importants avec Bernardo Bellotto et Francesco Guardi.

La musique vénitienne

La ville de Venise possède sa propre musique et une acoustique unique : clapotis de l’eau, chant des cloches des églises qui retentissent et se perdent dans les échos des canaux et des petites ruelles.
Parmi les plus célèbres musiciens on citera Andrea Gabrieli, organiste de la Basilique Saint-Marc qui révolutionne la musique au XVIème siècle en y ajoutant une orchestration plus riche à base de cuivre et de violons. Au XVIIème siècle, Claudio Monteverdi devient maître de l’art lyrique. Au XVIIIème c’est dans l’art de l’opéra bouffe qu’excelle Baldassare Galuppi, Albinoni, puis Vivaldi, violoniste virtuose et compositeur de concertos de génie, symbole éternel de la musique vénitienne.Antonio Vivaldi, symbole de l'art musicale de venise

La littérature de Venise

Vénitien de naissance ou d’adoption, de nombreux écrivains et poètes de renommé mondiale ont écrit à Venise. Dès le XVIème siècle, de nombreux ouvrages sont publiés : Prose sur la Langue Vulgaire de Pietro Bembo, les pièces de théâtre de Ruzzante ou les comédies d’Arétin. C’est le début de la Commedia Dell’arte avec le personnage d’Arlequin de Goldoni qui marque l’essor de l’art théâtral populaire. Les Mémoires de Casanova marquent également un tournant littéraire avant que le romantisme soit mis à l’honneur au XIXème siècle avec Lord Byron, Stendhal, ou George Sand.
Venise a toujours inspiré les auteurs qui y ont installé leurs intrigues. On citera par exemple le Marchand de Venise de Shakespeare, les ailes de la colombe de Henry James ou la mort à Venise de Thomas Mann.
Aujourd’hui encore, Venise continue d’inspirer et se retrouve fréquemment au centre d’œuvre littéraire comme dans Trésors d’amour de Philippe Sollers.

Venise et le cinéma

L’art cinématographique est célébré chaque année en septembre par la Mostra sur l’île du Lido dans le cadre de la biennale de Venise. Par sa beauté et son architecture unique, Venise est un cadre idéal pour y tourner des films, intrigues ou comédies romantiques. Parmi les plus grands chefs d’œuvres, on citera : le Danseur du Dessus de Mark Sandrich (1935), Senso de Visconti (1954), Roméo et Juliette de Castellani (1954), Vacances à Venise de David Lean (1955), Un adolescent à Venise de Comencini (1969), Mort à Venise de Visconti (1970) et Casanova de Fellini (1976).
Plus récemment on retiendra : Indiana Jones et la Dernière Croisade de Steven Spielberg (1989), Nikita de Luc Besson (1990), Le Patient Anglais (1996) puis le Talentueux Mr. Ripley (1999) d’Anthony Minghella, It’s All About Love de Thomas Vinterberg (2003), Braquage à l’italienne de Gary Gray (2003), Casino Royale de Martin Campbell (2006) et enfin, Inferno de Ron Howard (2016).

Casino royale

Daniel Craig sur le Grand Canal dans Casino Royal

L’art à Venise aujourd’hui

Ce qui enchante le touriste à Venise, c’est que l’art y est omniprésent, partout, tout le temps. Que ce soit dans les galeries, lors de concerts, de représentations théâtrales, dans les spectacles de rue, lors du carnaval, … mais également autour de soi : chaque ruelle abrite un élément architectural notable, chaque église est une œuvre d’art, chaque palais recèle un joyau artistique unique.

Parmi les nombreux musées, j’ai établi ma sélection des plus intéressants musées de Venise.

Les plus beaux musées d’art moderne et contemporain de Venise :
– La collection du musée Peggy Guggenheim
– La Punta Della Dogana
– La Galerie internationale d’art moderne au palais Ca’ Pesaro
– Le Palais Grassi

Les plus beaux musées sur l’Histoire de Venise :
– Le Palais des Doges
– Le musée Correr
– La Gallerie Dell’accademia
– Le musée del Settecento Veneziano
– Le Palais Ca’ d’Oro et la Galerie Franchetti

Les autres musées de Venise à ne pas manquer
– Le musée d’histoire naturelle de Venise
– Le musée du verre de Murano
– Le musée d’Histoire Navale de Venise

Par ailleurs, l’art est toujours vivant à Venise. Alors allez visiter l’une des nombreuses galeries d’art où travaillent encore des collectifs d’artistes. Je vous recommande les suivantes :

  • La Galerie L’Occhio
  • La Galerie d’Art Contini
  • Le Bac Art Studio
  • La Galerie Tornabuoni
  • La Galerie Bugno
  • La Flora Bigai Art Gallery Frezzeria
  • La Galerie Il Capricorno
  • La Galerie d’Art Ravagnan
Partager.

Laissez un commentaire