La Scuola Grande di San Rocco, la Chapelle Sixtine de Venise

0

Lorsque vous vous rendez à Venise, de nombreux monuments vous permettront de profiter de l’intensité de la ville, de son charme et de son histoire à travers les siècles. Vous pourrez également profiter du travail des maîtres vénitiens, et ainsi découvrir fresques et œuvres détaillées, qui ne manqueront pas de séduire les amoureux d’art et d’architecture. La Scuola Grande di San Rocco est l’un de ces monuments, que l’on compare même à la Chapelle Sixtine de Rome.

La Scuola la plus célèbre des Scuole de Venise

Les Scuole de Venise étaient à l’origine des corporations laïques, à la fois d’arts, de métiers, mais aussi de dévotion. Ces institutions de la république de Venise se divisaient en différents groupes.

  • Les scuole grandi : les plus grandes associations de charité de la cité, dotées de nombreux moyens financiers.
  • Scuole picole : qui réunissaient les artisans par métier ou par art.
  • Les scuole nationali : des églises pour les communautés étrangères de Venise.
  • Ou encore les scuole de devozion : des associations caritatives de citoyens.

La Scuola Grande di San Rocco fait donc partie du premier groupe des scuole. A l’origine, ces écoles étaient dédiées à la prière, et les frères s’y infligeaient même des flagellations à l’aide d’un fouet. Ces pratiques extrêmes furent réprimandées par le Gouvernement de la République de Venise, qui les poussa par la suite à se concentrer pleinement sur des activités de bienfaisance et de solidarité.

La Scuola Grande di San Rocco.

Au fil du temps, ces institutions devinrent très riches et respectées dans toute la ville de Venise. Elles permettaient de conserver le patrimoine vénitien, et elles étaient également à l’origine de commandes d’oeuvres d’art des plus grands maîtres de Venise. Plus les bienfaiteurs de ces écoles étaient puissants et riches, plus la décoration de ces dernières l’était également.

De part ses célèbres œuvres, la Scuola Grande di San Rocco est aujourd’hui la plus visitée de Venise, parmi les 7 autres scuole qu’il est possible d’y trouver.

La Scuola Grande di San Rocco dans l’histoire

La Scuola Grande di San Rocco est un projet dont la construction débuta en 1520, par l’architecte Pietro Bon. A l’origine, sa création date de 1478, et cette école fut fondée dans le but de protéger Venise des épidémies de peste, qui étaient courantes à l’époque, et dont l’une de ces dernières venaint d’être dévastatrice pour la communauté. Sous le patronage de Saint Rocco, elle devient en 1489 Scuola Grande, grâce au nombre de plus en plus important de confères qui rejoignent l’institution, pour aider la ville dans des œuvres de bienfaisance.

Sa renommée et sa popularité au sein des riches vénitiens est également liée à l’arrivée de la relique de Saint Roch. Saint Roch était un saint originaire de Montpellier (1295-1327) qui consacra sa vie à s’occuper des malades et à les guérir des différentes épidémies de l’époque. On le représente traditionnellement en tant que pèlerin accompagné de son chien, qui aurait été soigné miraculeusement de la peste par un ange, alors qu’il s’était retiré dans un bois.

C’est donc vers ce saint, dont la Sucola Grande di San Rocco conserve encore le corps, que l’on venait se tourner pour invoquer sa protection lors des épidémies de peste.

Les ornements et l’architecture de la Scuola Grande di San Rocco

Concernant la construction de l’édifice de cette scuola, les confrères demandent tout d’abord l’aide de l’architecte Pietro Bon. Pour autant, il sera remplacé par Sante Lombardo en 1520, suite à un différent. Pour finir, c’est l’architecte Antonio Scarpagnino qui s’occupera de la façade de l’édifice, ainsi que de son escalier. Leur construction s’achèvera en 1550.

La construction de la Scuola Grande di San Rocco suit le principe des autres scuole de Venise. Elle se base sur la création de deux salles, l’une se situant à l’étage inférieur du bâtiment, et l’autre à l’étage supérieur. La première de ces salles est appelée Sala Terrena, on y trouve deux nefs, et elle donne sur le Campo San Rocco.

Peintures de San Rocco.

Un grand escalier permet d’atteindre la seconde salle, il se partage en deux et mène vers un palier recouvert d’une coupole. La salle supérieure étaient à l’origine destinée aux réunions des confrères de la scuola. Il est notamment possible d’y voir un autel en bois. Adossée à cette salle, on retrouve la Sala dell’Abergo, qui aura pour utilité la gestion des problèmes économiques.

Lors de votre visite de la Scuola Grande de San Rocco, il vous sera possible de visiter 3 salles de l’édifice. Vous pourrez également profiter des différentes oeuvres qu’il vous sera possible d’y admirer.

Dans un premier temps, profitez de la façade extérieure de l’édifice. Elle est de style renaissance, et son opulence montre l’importance de la confrérie de San Rocco à cette époque. Vous y trouverez également des éléments gothiques, ainsi que des colonnes, qui viennent encadrer les baies vitrées, entourées de marbres polychromes.

Quelles sont les œuvres qu’il est possible d’y voir ?

C’est lorsque vous pénétrerez à l’intérieur des salles de de la Scuola Grande di San Rocco que vous pourrez profiter des nombreuses oeuvres d’art qui s’y trouvent. On parle notamment de sculptures en marbre stupéfiantes, ainsi qu’un travail des boiseries remarquable. En plus de ces ouvrages, vous pourrez également découvrir les oeuvres du Tintoret. La Scuola Grande di San Rocco constitue donc en elle-même un véritable musée de l’artiste, de taille agréable, que vous ne pourrez pas manquer en vous rendant à Venise.

Dans la première salle, à l’étage inférieur, vous pourrez admirer les oeuvres du Tintoret, qui se consacrent à l’enfance du Christ, ainsi qu’à la Vierge Marie. Ces peintures sont les dernières que le peintre réalisera pour cette école. Voici les oeuvres que vous pourrez y voir :

  • L’Annonciation.
  • L’Adoration des mages.
  • La Fuite en Egypte.
  • Le Massacre des Innocents.
  • La Présentation au Temple.
  • L’Assomption de Marie.
  • Sainte Marie l’Égyptienne et Sainte Madeleine.
  • Marie médite sur le futur et Marie médite sur le passé.

L’étage supérieur de la Scuola

Dans un second temps, vous pourrez vous rendre dans la salle supérieure, la Sala Capitolare, qui fut une nouvelle fois décorée par le Tintoret en 1574. L’escalier qui vous y mène vous proposera lui-même des scènes représentant l’épidémie de peste qui sévit à Venise en 1630.

Cette grande salle mesure au total 44 mètres de long, pour 17 mètres de large. Ses ornements vous saisiront, ainsi que le travail du sol et les marbres qui sont utilisés. C’est une nouvelle fois le Tintoret qui s’est occupé de décorer la salle. Pour poursuivre votre visite, vous pourrez finalement découvrir la salle de l’Albergo. Vous y retrouverez une oeuvre représentant Saint Roch au plafond, entourée des représentations des autres Scuole de Venise. C’est également l’endroit où vous pourrez profiter d’une oeuvre magistrale du Tintoret, la Crucifixion.

Oeuvres de la Scuola.

Voici la liste des œuvres qu’il vous sera possible d’y voir :

  • Vous pourrez profiter de Saint Jean l’évangéliste.
  • Saint Marc.
  • Saint Théodore.
  • Allégories de Charité et de la Miséricorde.
  • Le Christ devant Pilate.
  • Ecce home.
  • La Montée au Calvaire.
  • Saint Roch en gloire.
  • La Crucifixion.

Le Tintoret, un peintre vénitien

Comme vous aurez pu le voir, le Tintoret est le peintre qui fut choisi par la scuola pour la décoration de l’édifice. Ce maître vénitien est un peintre de la Renaissance, qui vécu de 1518 à 1594, à Venise. On dit qu’il appartient au mouvement artistique de maniérisme de l’école vénitienne.

Le Tintoret aurait été l’élève de Titien, que l’on connait comme étant le plus célèbre peintre vénitien. Ce peintre est passionné par les effets de lumière, et il dépassera même le maître en la matière, en devenant l’un des peintres vénitiens les plus subtils en ce qui concerne les ombres et les jeux de couleur des lumières. Il propose des oeuvres dramatiques, dans lesquelles on retrouve le travail du clair-obscur.

C’est son travail pour la Scuola Grande di San Rocco qui lui permet de développer sa renommée à travers Venise, de part l’importance de la confrérie, et la qualité des œuvres qu’il réalisera en son édifice, aujourd’hui mondialement célèbres.

En 1588, il remporta un concours lancé pour la restauration du palais des Doges après son incendie en 1577, et c’est lui qui fut nommé en charge de la réalisation d’une oeuvre ayant comme sujet le Paradis.

Découverte de la Scuola.

Comment se rendre à la Scuola Grande di San Rocco ?

Si vous passez par Venise, vous ne pourrez donc pas manquer le travail de Tintoret à la Scuola Grande di San Rocco, qui marqua le début de sa renommée dans la ville. Si vous souhaitez éviter la foule des musées principaux de Venise, vous pourrez profiter des œuvres du peintre vénitien Tintoret dans un décor à couper le souffle.

Pour vous y rendre, vous pourrez prendre un vaporetto, les fameux taxis bateau de Venise. Vous pourrez descendre à l’arrêt S. Tomà, qui est desservi par les lignes 1, 2 et N. Pendant quelques minutes, vous pourrez profiter de votre promenade sur le canal. Vous arriverez très vite sur le Campo San Rocco, où se trouve la Scuola Grande di San Rocco.

Pour visiter l’édifice, vous devrez compter 10 euros pour les adultes, et 8 euros pour les moins de 26 ans et les plus de 65 ans. A proximité de la Scuola Grande di San Rocco, vous pourrez également admirer l’Eglise San Barnaba. Ou la Santa Maria Gloriosa dei Frari, l’une des 10 plus belles églises de Venise qui se trouve également à seulement quelques mètres de l’école. C’est une visite à ne pas manquer !

Partager.

Laisser un commentaire